Forum de la Guilde d'Ehlonna
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la Mesnie Hellequin.... sur la Communauté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belle Rousse
Grand prêtre d'Ehlonna
avatar

Nombre de messages : 3883
Age : 41
Localisation : A la recherche d'un monde nouveau, auprès de mon bien aimé.
Emploi : Servir notre Déesse
Clan : Croisés d'Ehlonna
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: A la Mesnie Hellequin.... sur la Communauté.   Sam 28 Oct 2006 - 2:20

Re: Un petit jeu sans petite conséquence Aujourd'hui 4:14:39

Belle Rousse

De Loth, cité d' Ehlonna
Inscrit:
26/9 21:19:02
Post(s): 56


Et sa chair disparu.
Telle le soir impromptu.

De cette situation.
Elle n'en fit aucune fiction.

Sa mission, à bien, elle mena
Son copain, sur ses terres, rentrera.

Loin de cette misère, de ce trépas.
Sa galère se treminera.

Fière et joyeuse elle partit.
Mais une autre l'attendait.

Car sa vie la quitta.
Un dénomé Elirial l'appella.

De son sang il jaillit.
Pour sa Déesse qu'elle contenait.

Au plus profond d'elle enfuit.
Au plus fièrement elle jouissait.

Le ciel s'évaporait.
Dans ses songes, dans ces rêves.

De lui naissait.
Tout espoir de trève.

Mais loin de lui.
Trop peu proche d'elle.

De Belle Rousse s'ensuivit.
Un départ éternel.

Corps et âmes, poings fermés.
De rien, elle ne regrettera.

A part sa fièreté.
Que, dans la situation, elle réfrènera.

D'un appel obsur, non désiré.
De sa vie elle renfermera.

Son orgueil, sa vérité.
Elle ne peut contrer son trépas.


Ps: suite dans l'antichambre de la Mesnie Hellequin, où Elirial m'amena.



Re: La Mesnie - Antichambre des Ames Volées Aujourd'hui 3:36:36


Belle Rousse

De Loth, cité d' Ehlonna
Inscrit:
26/9 21:19:02
Post(s): 56
D'un endroit à l'autre, d'une porte à l'autre.
Une autre dimension, une autre sensation.

Portée dans les bras d'un pauvre.
Dépourvu de perception.

Elle se sent menée et portée.
Telle une fleur à peine ouverte.

Délaissée mais désiréé.
Telle une rosée voluptile.

Déssechée et fanée.
Mais alerte et subtile.

Des terres inconnues.
Des terres incongrues.

De l'au delà elle reviendra.
Mais par son acte elle trépassa.

Respecteusement il la porta.
Dans l'oreille, des mots il lui murmura.

De ses bras fort et virils.
Aux fur et à mesure des battements de ses cils.

Dans ces contrées éloignées.
Dans ces contrées inconnues.

Loin de sa verte vallée.
Loin de ces prétendus.

Amis, copains, défenseurs.
Camarades à toute heure.

De part un acte elle trépassa.
De son voyage, elle en reviendra.

Nul dieu, ni maitre.
Aucun plan, aucun contre-maître.

Nul dieu, nul nécessité.
Nul remord, aucune intensité.

Tout doute, tout regret.
Ne suis que le fil du cadet.

L'ainé intensifiant.
Chaque désir, chaque mouvement.

De par delà la pluie, froide et glaciale.
De part la mort venue d'Elirial.

Dans ses bras la portant.
Face à la mort, à son amant.

Un attouchement, un porte voix
Et se lève de ses doigts.

Un murmure, une secousse.
Personne, personne, ne viendra à la rescousse.

Seul face à elle, seule face à lui.
De soi même elle prendra parti-pris.

S'en aller, se défaire?
Aucun mot ne doit de se taire.

Crier se faire entendre.
De l'échelle en descendre.

Sur terre revenir.
Le combat s'en suffir.

Rire au nez et de l'autre.
De son envie se faire pauvre.

Une déesse, une prière.
Nul mot ne doit se taire.

De pârt le soleil, de par le ciel.
Une ombre, une étincelle.

La clareté de sa voix.
Chacun de ses pas.

Dans l'au delà l'amènera
Loin de chez elle, il la portera.

Mais de ses penssées, de sa conviction.
Sa renaissance, sa moitié en ranaîtront.

Nul doute, nul tristesse.
De sa foi naîtra l'ivresse.

De son bien aimé, être à ses cotés.
Pour l'éternité, la simplicité.

PLus personne ne la retiendra.
Des bras de la Déesse elle en répondra.

De ce lieu, elle prend son chemin.
Pour s'en aller, bien au loin.

Aucun cri, aucun coup.
De sa vie, elle n'en rendra jaloux.

Car fière et déterminée.
Telle le feu dans la cheminée.

Sa flamme se dispersera.
Là où son coeur l'amènera.

Beacoups de choses à faire.
Beaucoups de choses à dire.

Elle ne demande qu'à faire naître.
Tellement en nos coeurs des répentirs.

Dignes de sa Déesse, de sa bonté.
D'un geste de la main, vous fera regreter.

Maintenant il temps.
Pour vous, pauvres innocents.

De vos méfaits, de vos trahisons.
Que s'en suive la pendaison.

De vos chairs vous vous nourirez.
De vos êtres chers vous vous pourrirez.

Nul doute s'ensuit sur votre avenir.
Celui de périr.
Revenir en haut Aller en bas
 
A la Mesnie Hellequin.... sur la Communauté.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un film documentaire sur la communauté haitienne ...
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» [Présentation] Chargée de communauté LEGO Harry Potter [Validée]
» Création d'une communauté marchande :D
» Communauté Roleplay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Loth :: Section histoires, aventures, backgrounds (Zone RP!)-
Sauter vers: