Forum de la Guilde d'Ehlonna
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mort d'une belle par un satyre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belle Rousse
Grand prêtre d'Ehlonna
avatar

Nombre de messages : 3883
Age : 41
Localisation : A la recherche d'un monde nouveau, auprès de mon bien aimé.
Emploi : Servir notre Déesse
Clan : Croisés d'Ehlonna
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Mort d'une belle par un satyre.   Sam 28 Oct 2006 - 1:00

De: Elirial A: belle rousse

Age : 130 Années
Clan : La Mesnie Hellequin
Rang : Sous-chef


Sujet: La Mort est elle donc si douce?

Belle rousse, ma douce, ton âme ne t'a pas encore été rendu que tu tombes encore sous le coup d'un Hellequin.

Je n'étais pas venu pour toi ce soir, et je n'ai plus rien à te prendre, je prend donc ton corps avec moi, en attendant que ton âme y revienne. Il ne faudrait pas qu'une brute salisse tes beaux cheveux.



De: belle rousse A: Elirial

Age : 32 Années
Clan : Gardiens D Ehlonna
Rang : Sous-chef


Sujet: re:La Mort est elle donc si douce?

Déjà affaiblie des attaques précédentes, Belle Rousse vit arriver cet être de malheur, trainant sur son sillon le sang de ses victimes, le rictus sadique et inéffacable aux lèvres.

Elle essaya tant bien que mal de se redresser pour faire face à cette mort annoncée, incantant quelques sorts de soin, tout en se sachant vulnérable et trop faible que pour affronter son ennemi, de plus en plus proche, de plus en plus ravi de la situation dans laquelle la Belle se trouvait.

Elle le regarda droit dans les yeux, présentant son visage et son cou à son assassin, le défiant du regard, de sa volonté, de sa fièreté. Le narguant de sa foi et de sa conviction.

Elle n'avait aucunement peur, aucunement craintive ou appeurée de l'au-delà.

Elle ne savait et ne coyait qu'en une seule chose, un seul être: sa Déesse. Elle savait Celle-ci présente en chacun de ses mouvements, de tous ses membres, de tout son être.

Elle le regarda jusqu'au dernier souffle. Elle savait qu'il prendrai son corps, tel un trophée, jusqu'à ses repères sombres et inamicaux.

Elle le savait, l'apréhendait. Mais ne craignait rien, rien ni personne.

Seulement une autre épreuvre, seulement un autre test.

Seulement une autre victoire.



De: Elirial A: belle rousse

Age : 130 Années
Clan : La Mesnie Hellequin
Rang : Sous-chef


Sujet: re:La Mort est elle donc si douce?

Belle rousse, je te protègerai tant que je le peux jusqu'à ce que ton âme te soit rendue.

Ta déesse protège t'elle ton corps ou ton âme? Dans le doute, je défenderai ton corps, ton âme est entre les mains d'Aelis, que ta déesse le veuille ou non...

Je n'aurai pas du saccager ton enveloppe charnelle, je n'y ai tiré aucun plaisir, je n'y ai vu aucune peur, je deteste ca!



De: belle rousse A: Elirial

Age : 32 Années
Clan : Gardiens D Ehlonna
Rang : Sous-chef


Sujet: re:La Mort est elle donc si douce?

Elle entendait une voix si douce, si agréable dans son sommeil mortel.

Celle-ci voilée de compassion, presque de chaleur, lui parlait calmement et gentillement, presque familière, tel un rêve qui s'évanouit au loin, avec la rosée du matin.

Elle ne savait plus dans quelle contrée, dans quel monde elle se trouvait, son corps porté et mener au loin, loin de chez elle, des siens.

Elle se sentait élevée telle une fleur, délicatement et respectueusement.

Elle coyait entrevoir les traits d'un être penché sur son visage. Elle pouvait sentir son souffle sur ses paupières, le parfum de son corps, de sa peau. La douceur de ses mains sous ses jambes et sa nuque. Ses muscles, ses veines ressortant de ses bras fort et fins à la fois.

Cette sensation de bien être, de laisser aller. Cette sensation de se perdre. Cette sensation inexplicable et tellement dangereuse.

Elle le sentait marcher sans halte et sans fin. Inlassablement et déterminé.

Encore. Encore combien de temps? Encore combien de route?

Elle en redoutait la fin. Sa complaisance et son bien être l'envahissant.

Son odeur. Ses attentions. Ses petits mots murmurés dans son oreille. Ce laisser aller. Cette sensation de sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mort d'une belle par un satyre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans le jardin, sur la belle pelouse
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Loth :: Section histoires, aventures, backgrounds (Zone RP!)-
Sauter vers: