Forum de la Guilde d'Ehlonna
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début de l'histoire de Néo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le début de l'histoire de Néo   Jeu 16 Mar 2006 - 19:11

Salut à tous, ici le début d'une histoire que j'ai écrite. En attendant vos critiques, bonne lecture !

Néo, le coeur d'un damné
Chapitre premier : La fin de l'humanité

La nuit venait de tomber. En ce début d'Hiver, la neige recouvrait déjà une partie des Hautes Terres. Des remparts de la cité, on pouvait distinguer les Lumières des jardins de Fluvenistra. Combien d'âmes perdues de ce lieu maudit rêvait de découvrir les jardins. Et pourtant, il fallait maintenant se concentrer sur sa tâche.
Néo était un jeune roublard de la Citadelle noire. Il était le fils d'une servante vendue à une famille de riche marchand en mal d'enfant. Mais comme souvent, ce système ne semblait pas fonctionner. Aussi, dès sa majorité, il était parti à la recherche de son passé. Il est une affirmation à laquelle l'esprit humain ne saurait dérogé : construire quelque chose sur des fondations meubles ne saurait durer...
C'était sa première mission au sein de la guilde. Il avait réussi à en faire partie au coeur d'un incroyable événement. Alors qu'il désespérait de retrouver ses parents, errant dans les sombres ruelles de la cité, il fut percuté par deux miliciens à la poursuite d'une ombre. Les miliciens, furieux de perdre la trace de leur proie, retournèrent leur frustration sur le pauvre Néo. Il avait dans le coeur un raz le bol sans limite. Et c'est ce qui le sauva. Enervé, il commença à crier sur les gardes surpris, les accablant de l'avoir renversé et les menaçant d'une sanction de leur rang. Son ton et son aisance forcèrent le respect. Les gardes, s'excusant s'en allèrent à petits pas.
Fatigué, lassé de ce destin ingrat, il se décida à chercher une auberge, peut être aurait-il assez d'argent pour trouver un toit pour la nuit. Ses idées allaient et venaient, il repensait aux gardes... Puis, se fut le choc... l'Ombre...

"Oh ma tête... Que..."
Etait-ce possible? Il se redressa du lit sur lequel il était allongé, pour une vision du paradis.
Sur une table, était déposé un festin, tel qu'il avait pu en voir lors de son enfance, lorsque ces parents adoptifs recevaient. Mais en ce temps, il n'avait guère le droit d'en profiter.
Ce jour était venu. Une heure plus tard, il ne restait rien. Néo, affalé sur le lit, rêvait à une vie meilleure.
"Ah! Je vois que noter homme est remis !"
Se relevant aussi vite que possible, ce qui après un tel repas équivalait à la vivacité d’une vache laitière, il vit un homme d'une stature imposante debout dans l'encadrement de la porte.
"Qui êtes-vous? Où suis-je? Que me…"
"Stop! Pas de questions. Ne sois pas si pressé, la maîtresse viendra bientôt. En attendant, profite, le temps du repos est si court..."
Faisant volte face, il partit fermant la porte derrière lui.
A sa suite, Néo essaya d'ouvrir la porte en vain. Etait-il prisonnier? Qui le retenait? Quelle en était la raison? Etrange situation qui le tourmenta quelques heures...

Elle était majestueuse, froide Impératrice d'un pays lointain. Ses yeux d'ébène semblaient percer l'âme des mortels. Ses cheveux noirs tombaient le long de sa robe qui se mêlaient aux ombres. Il semblait qu'en ce lieu, elle fut la source de tout. Aucune torche, aucune cheminée n'illuminait la pièce. Une aura envoûtante émanait de son corps svelte. Néo lui aurait donné l'âge d'un adolescente, mais la sérénité et la sagesse qu'inspirait son visage indiquait une longue existence.

"Merci, Néo. Maladroitement tu as sauvé un de mes fidèles, et avec adresse tu t'es sauvé toi-même. Tu sembles avoir une somme de capacités intéressantes."
"Où suis-je Madame, et qui êtes-vous?"
"Ces questions sont superficiels et temporaires. Je lis en ton coeur la quête d'êtres chers. Aussi je te propose l'offre suivante : Si tu me sers, je te donnerai accès à des connaissances cachées qui te permettront de mener à bien tes recherches. Qu'en penses-tu?"
Néo était embarrassé. Que dire? A quoi s'engageait-il? Qu'avait-il à perdre? Après tout, ils l'avaient nourri, et ne semblait pas en avoir après lui.
"J'accepte."
L'instant suivant, cette scène sembla avoir été un rêve. La pièce était une salle à manger. Une grande table rectangulaire était entourée d'une dizaine de chaises. Quatre humains et deux elfes sombres partageaient un repas. L'homme a la forte carrure dévorait une carcasse de poulet.
"Viens t'asseoir mon ami! Au fait, je m'appelle Torsten, et toi?"
"Néo..."

On pouvait distinguer les étoiles. La nuit était assez claire pour éviter d'utiliser une torche mais assez sombre pour se faufiler sans être vue dans les ruelles de la cité. La maison dans laquelle se trouvait le coffre se situait dans le quartier nord, à proximité de la place du marché. On lui avait expliqué qu'il trouverait le coffre dissimulé derrière un tableau représentant une scène de mort. On lui avait ordonné de n'ouvrir le coffre sous aucun prétexte. Il s'était demandé qui pouvait décoré sa maison de telles images, et avait fini par conclure à un éventuel membre d'un culte. Que pouvait contenir ce coffre? Curieux, il le découvrirait...

Jusque là, sa mission était un succès. Après s'être introduit habillement par une fenêtre crochetée, il était parvenu sans se faire remarquer devant le fameux tableau. Il était peint avec des couleurs qui semblaient vivre, triste contraste avec la scène qui y était peinte. Le corps d'une femme mutilée était attachée au dessus d'un autel, plongé dans les ténèbres d'un souterrain. Une forme humaine tenait une lame qu'elle semblait plonger plus profondément que dans la chair. Le sang de la femme semblait encore couler. Néo frissonna à la vue hypnotisant de cette toile. Il se secoua. Il entrepris de détacher le tableau. Un petit coffre prenait place dans un creux taillé dans le mur. Après quelques minutes d'inspection, aucun piège ne semblait présent. Néo crocheta puis ouvrit le coffre. Un globe pourpre était à l'intérieur. Il était poli. Parfaitement poli. Aucun défaut n'était visible. Même en se rapprochant, il brillait. De plus en plus, un point de lumière se détachait. En se concentrant, on pourrait distinguer...
Sa propre mort !

Il ne faisait plus froid. La brise qui courait à cette époque de l'année s'était arrêtée. Finalement, Néo se demandait ce à quoi pourrait servir cette sphère. Certes, intéressante, elle ne donnait qu'une vue d'une atroce scène dans laquelle était projeter son possesseur.

Arrivant à la porte de l'arrière boutique, il tapa 4 fois rapidement à la porte comme habituellement. Les yeux de Torsten apparurent. Néo prononça le mot de passe :
"Etoile d'hiver"
Les yeux disparurent. Puis, ce fut le silence.

Après trois tentatives de la sorte, Néo s'impatientait. Que se passait-il? Pourquoi ne lui ouvrait-on pas? L porte finit par s'ouvrir sur la masse imposante de Torsten qui s'emblait inquiet. Il regardait à droite, puis à gauche à la recherche de quelque chose. Néo, surpris de sembler sans intérêt, lui mis une tape sur l'épaule. Il la traversa...

HRP : Ainsi s’achève la première partie de l’histoire de Néo.
Revenir en haut Aller en bas
mens agitat molem
Grand prêtre d'Ehlonna
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 110
Localisation : Taverne de la Tampigné
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Le début de l'histoire de Néo   Ven 17 Mar 2006 - 13:47

Aelendil a écrit:
Salut à tous, ici le début d'une histoire que j'ai écrite. En attendant vos critiques, bonne lecture !
Elles ne seront assurément que des éloges !
Ton style est cependant très concentré, très pertinent dans la recherche du mot juste et dans celle de l'ambiance glauque que tu insuffles au lecteur : ce n'est pas à la portée de n'importe qui ! Laughing
Bravo ! (à quand la suite ?)
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de l'histoire de Néo   Sam 18 Mar 2006 - 10:30

Merci ! flower
Je suis en train de voir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début de l'histoire de Néo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de l'histoire de Néo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Loth :: Section histoires, aventures, backgrounds (Zone RP!)-
Sauter vers: