Forum de la Guilde d'Ehlonna
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un mystèrieux retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aioros
Invité



MessageSujet: Un mystèrieux retour   Mer 15 Mar 2006 - 15:28

Une année s'était écoulé depuis le départ d' Aioros de Loth, durant cette année celui ci avait beaucoup changé aussi bien physiquement d'un aspect beaucoup plus sombre que mentalement.

Ce matin là il sortit des Enfers pour prendre la route vers son ancien village, vétue d'une longue cape noir il commenca sa marche seul, il pensait beaucoup et reflechissait sur le but de sa visite, son regard était terne sans expression.

Aprés de longues heures de marche, il arriva en vue du village, il reconnut tout de suite le village et ces entourage dans lequel il avait vécu pendant si longtemp, mais pourtant il ne ressentait aucune nostalgie, aucun regrets à ces actes, il n'etait pas venu pour s'excuser ni pour renouer avec ces anciens amis, non la raison de sa venue etait tout autre...

Il entra dans le village, il se rendit vite compte que la communauté avait bien évolué ici et qu'elle s'etait nettement agrandie, il traversa une longue ruelle pour enfin arriver sur la place principale de Loth, tout de suite il reconnut plusieurs de ces anciens amis, le premier qu'il reconnut fut Kell le tavernier, qui le devisaga sans savoir quoi dire ni quoi faire, Aioros continua sa route et reconnut ensuite Voltali avec Saphira sous son bras, à leurs tour ils n'en croyaient pas leurs yeux 1 an sans nouvelle et le felys etait de retour sans leur dire un mot, un par un il passa devant eux sans tourner la tête. Miggy, Haenorabarbus, Metal, tous étaient présent et même Foaly, celui ci l'interpela, Aioros ne repondait pas, alors il le prit par l'épaule et le retourna d'un coup :

' Que fais tu ici, comment ose tu revenir ici aprés tout ce que tu nous a fait'

' Je ne suis pas ici pour prendre un verre comme tu peux te l'imaginer, non ca n'est pas une visite de courtoisie, je viens chercher mon frère...' dit il

Une main se posa sur l'épaule de Foaly derrière lui,celui ci vit volte face net. Aioros qui etait maintenant dos a Foaly souriait à la personne qui venait d'apparaitre , c'était bien lui, il s'agissait bien de son frère, il n'avait pas oublié la date l'heure ni le rendez vous.

'Allons en route, quittons cet endroit, trop longtemp tu es resté ici le moment est enfin venue pour toi de nous rejoindre' dit le felys à l'intention de son frère

Les yeux de Foaly s'écartèrent soudainement lorqu'il reconnut cette personne : ' Non c'est impossible, toi...'


Dernière édition par le Mer 15 Mar 2006 - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mystèrieux retour   Mer 15 Mar 2006 - 18:18

( HRP :si tu vx pas revenir dis le... comme ça on sait si on doit etre gentil ou nan ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mystèrieux retour   Mer 15 Mar 2006 - 22:24

Prologue

L’histoire d’Ulterio le rôdeur est depuis bien longtemps mystérieuse et floue. Seuls quelques sages ayant survécu au grand chaos en connaissent la véritable version.

Elle commence dans une profonde foret sombre du nom de Thork. Lors d’une nuit froide sans lune une jeune félys du nom de Liane et d’une grasse incomparable se promenait, accompagné de sa fidèle dague tueuse de gobelins : shaak. Elle était d’une grande beauté et semblée aussi agile et mystérieuse qu’une panthère. Elle marchait tranquillement le long d’un sentier quand tout à coup une brise glaciale la fit tressauter. Sentant le danger elle mit la main sur sa dague froide et accéléra le pas soudain elle se senti épié par des regards flamboyants et cruels. Prise de panique elle
S’élança dans une course qui lui sembla interminable. Après un temps incalculable elle s’arrêta enfin et se coucha sur le bas coté du sentier et s’endormit. Le lendemain matin, Liane se réveilla et se retrouva face à deux gobelins horribles et puants entrain de l’observer. Une terrible honte l’envahit soudain quand elle se rendit compte qu’elle était nue et accrochée à un poteau. Un gobelin tenta de s’approcher de la douce félys mais celle-ci d’une acrobatie hors du commun arriva à arracher ses liens et à briser le coup du gobelin pervers et en un fragment de secondes décapita le second avec l’épée du premier. Dans la petite hutte elle retrouva ses habits et sa précieuse dague Shaak. En sortant de la hutte, un félys du nom de Saurnak et d’une carrure impressionnante la dévisagea de ses yeux noirs et souillés par la férocité. Un seul regard suffit pour que le combat s’engage. Parant coup après coup la jeune félys fini par trouver une faille dans la défense de son ennemis et lui infligea une taillade dans le bas du ventre. Celui-ci poussa un cri horrible rempli de colère. Lorsqu’elle voulu donner le coup de grâce a cet impertinent, une troupe de gobelins arriva. Se sentant trop faibles pour combattre, Liane préféra fuir. Lors de sa course effrénée, elle entendit le félys lui dire d’un ton glacial « sache que maintenant tu es lié à moi à tout jamais et que je te retrouverai ».

La naissance d’ulterio.

Les mois passèrent et cet épisode de la vie de la jeune félys s’effaça petit à petit. Elle fit la rencontre de beaucoup d’autre félys et vécu bien d’autres aventures. Un soir, l’une de ses nombreuses conquêtes lui fit remarquer que son ventre avait grossi. Elle lui dit tout bas dans l’oreille « je suis enceinte ». Pris de panique, le jeune homme partit en courant pensant être le père de l’enfant. Soudain il s’arrêta net et sentit une douleur à la nuque et s’écroula. Une flèche lui gisait à travers la gorge. Liane apparu de derrière un arbre et le regarda avec un regard mélangeant pitié et haine. Elle s’abaissa et lui dit tout bas à l’oreille « sache que je n’aime pas que l’on me fausse compagnie ».Ces mots sont les derniers que le jeune félys entendit.
Au fil du temps, la félys devint de plus en plus inquiète et se demandait qui pouvait bien être le père de cet enfant. Un soir de clair de lune,se promenant le long d’un chemin, elle sentit tout d’un coup une douleur insupportable au niveau du ventre et s’allongea sur le bas côté de la route. Elle prit conscience que son enfant allait naître mais ne fut pas surpris par son arrivée car contrairement aux humains, les félys voient leurs enfants arriver après une période variant fortement d’une mère à l’autre. Elle entama donc le douloureux et fatiguant rituel de l’accouchement qui consiste à masser le ventre de la félys enceinte et de murmurer les prières félys envers la déesse de la fécondité. Après 3heures de lourds efforts Ulterio naquit enfin. Une présence fit tout à coup sursauter Liane. Une présence dont elle se souvint et qui lui glaça le sang. En effet, Saurnak apparut sur le chemin et de sa voix rogue dit : je t’avais prévenu que je te retrouverai et je viens récupérer mon enfant que tu as gentiment porter. Dans un dernier effort elle lui cracha à la figure et lui dit que cet enfant ne lui appartenait pas. Pris d’un rictus Saurnak lui dit : pourquoi pense tu que tu te sois retrouvée nue le matin ou tu as reppris connaissance ?hé oui ma chère, cette nuit la j’ai pris mon pied et je viens te prendre mon enfant. Il pris l’épée de Liane et d’un coup sec lui trancha la tête prit l’enfant et s’en allât laissant la dépouille de la jeune félys gisant sur le chemin.

La rencontre.

Ulterio hérita du physique de son père et de la vivacité et agilité de sa mère.
Il vécut toute son enfance autour de personnes répandant le mal et la destruction autour d’eux. Son père tenta en vain d’enseigner son fils aux rudiments de l’épée qui faisait toute la renommée de son clan de tueurs. Mais Ulterio préféra la précision et l’allégresse de l’arc.
Chaque soir, depuis sa plus jeune enfance, Ulterio s’isolait dans une sombre foret accompagné de son arc et de ses flèches et s’entraînait toute la nuit défiant la nature et ses pièges.
Il devint vite l’un des plus grands rôdeurs de la région et il était connu pour être le félys ayant le moins de sentiments et n’hésitant devant rien même à tuer son père Saurnak pour de l’argent.
Au fil des années son cœur devenant de plus en plus meurtrit par toute cette violence, il prit la décision de partir à l’aventure et d’explorer les moindres recoins du monde qui peut-être lui apporterais la paix en son âme. Il y rencontra un grand nombre de grands combattants et au début tout ce passa très bien. Cette haine qui étaient tapis au plus profond de lui commença à s’apaiser jusqu’au jour ou il fit la rencontre d’Aioros. Un félys sorcier ayant trompé ses amis pour se mettre au service du mal. Ulterio commença à éprouver un sentiment de fraternité envers ce félys aux paroles fourbes et à l’intelligence inouïe. Au plus il parlait avec lui au plus il éprouvait le besoin d’être avec lui. Ulterio fit même découvrir a celui-ci les plus profondes forêts des terres argentés. Un jour, lors de l’une de leurs nombreuses escapades, Aioros lui dit « j’aimerais que tu rejoigne mon clan les gardiens d’Ehlona, je pense que tout comme moi ils pourraient t’apporter paix et tranquillité dans ton esprit tourmenté ». Ulterio accepta sans hésitation, il fit la rencontre de grands héros tels que Foaly, Solomyr et Miggy. Il eut enfin ce qu’il cherchait depuis tant d’année une vraie famille. Ses rapports avec Aioros se renforçaient de plus en plus chaque jour, Les deux félys semblaient être liés par un lien inexplicable et étrange.

Sombre nuit à Loth.

Une nuit de pleine lune, Ulterio se réveilla soudain en sursaut. Il entendit autour de lui tout le monde crier. Pris de panique il sortit en trombe et s’arrêta net devant l’entrée de sa hutte et vit un spectacle qui le fascina : la grande cité de Loth était en feu. Lorsqu’il apprit que aioros était le coupable de ce désastre, Son âme se rempli de tristesse et ne put s’empêcher d’éprouver un sentiment amère envers lui. Lorsqu’il revint dans sa hutte, il remarqua que seule la sienne avait résister aux flammes qui aurait-on dit sortaient de l’enfer comme si une aura de protection avait agi autour de sa hutte. Il vit soudain un bout de parchemin sur sa table et lit : « Ulterio, je suis désolé de ne t’avoir pas prévenu de mon départ, mais sache que dans un destin proche nous serons amenés à nous revoir ».

Le changement.

Aioros ne fut bientôt plus qu’un souvenir pour le jeune félys jusqu’au jour où il tomba dans une embuscade menée par un humain inconnu. Celui-ci se prétendait être un chasseur de félys et rêver d’un monde où seule la race humaine existerait.
Malgré leur grand nombre, Ulterio réussit à se débarrasser de la moitié d’eux avant même d’engager le corps à corps mais son manque d’expérience au corps à corps lui fit vite découvrir que sa fin était proche. D’un coup puissant, un troll des montagnes brandit sa massue vers Ulterio qui vit sa vie défilée tout d’un coup. Soudain le troll tomba raid mort ainsi que tout ses compagnons. Pris de stupeur Ulterio se releva et vit son ancien ami Aioros.
Il bandit son arc et tenta de décocher une flèche mais une voix en lui l’empêcha de tirer une voix lui disait au plus profond de lui-même qu’il ne fallait pas le tuer. Le rôdeur baissa donc son arc et observa Aioros avec méfiance. Tout d’un coup celui-ci éclata de rire et dit : « viens mon ami je ne te veux aucun mal, je veux juste discuter ». Ulterio prit de curiosité s’approcha du mage et commença à parler avec celui-ci. Aioros lui raconta les motifs de son escapade et des dégats envers la grande Loth. Il lui expliqua qu’il avait rejoint l’armée des enfers et par la suite les gardiens des enfers. Ulterio fit choqué par cette révélation car il avait toujours considéré les enfers comme des êtres mauvais. Aioros lui expliqua que ceux-ci contrairement à tout ce qu’il pensait étaient des combattans rusés et très intelligents et que ceux-ci lui ont appris beaucoup de choses sur la véritable nature du monde et bien d’autre secret.
Il lui dit soudain d’une voix fébrile : « cela fait bien longtemps que je t’observe Ulterio mais je n’ai jamais jusqu’à aujourd’hui te parler. Ulterio tu es mon demi-frère, un sage de ma tribu m’a fait découvrir que Saurnak était mon père. Voulant en savoir plus sur lui je mena mon enquête et découvrit que son fils l’avait tué. Tu n’imagine pas la frustration que j’ai eu quand j’ai appris que s’était toi mon frère qui avait tué mon père mais j’ai toujours su au fond de moi que nous étions liés tu as toi-même éprouver ce sentiment à l’instant ou tu as braqué ton arc vers moi. J’aimerais que tu rejoigne les enfers en ma compagnie pour y découvrir la véritable nature du monde et que nous soyons réunis comme autrefois et pour l’éternité ». Ulterio hésita un moment, un combat s’effectua dans son esprit. Celui-ci opposait un sentiment mauvais de violence et de soif de pouvoir et de l’autre coté les principes et règles de bien et de justice ayant été enseigné par les gardiens d’Ehlona. Ulterio dit soudain d’une voix déterminée : « je te suivrais partout mon frère ».

La porte des enfers.

Aioros emmena donc son frère devant la porte permettant d’accéder aux enfers et dit : « maintenant je te laisse seul tu dois surmonter cette épreuve seul mon frère va tout droit et surtout ne te retourne pas. Demande à parler à Genki pour obtenir ton adhésion au clan mais sache que je te soutiens ». C’est sur ces mots que Aioros se retourna et s’envola comme par magie. Ulterio se retourna et franchit la grande porte des enfers qui scellerait son destin pour toujours.

Suite……………..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mystèrieux retour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mystèrieux retour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Loth :: Section histoires, aventures, backgrounds (Zone RP!)-
Sauter vers: