Forum de la Guilde d'Ehlonna
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 une vie... des choix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: une vie... des choix   Dim 15 Jan 2006 - 19:23

Chapitre 1
Adol s’installa dans son fauteuil après avoir fait un tour dans la forêt à proximité de l’auberge. C’est un jeune centaure de 19 ans aux yeux brun avec une chevelure noire relativement courte, il mesure 1m70 de haut et 2m20 de long, il est relativement petit par rapport a son âge, il ne possède pas de bois se qui est relativement rare pour sa race. Lors de sa chasse, il a attrapé deux oiseaux et les a donné à l’aubergiste. Lorsque il fut bien installé dans sa chambre, il se remémora des souvenirs qu’il aurait bien voulut garder enfoui dans son cœur, mais malgré tout les efforts qu’il endure pour oublier, il ne peut effacer la haine qui naquit en lui il y a de cela 4 mois…

Le printemps dernier, lors d’une journée ensoleillée, j’étais parti à la chasse aux aigles des montagnes, ils allaient nous servir de repas du soir ; quand je dis nous, je parle bien évidemment de mes parents et de moi, de cette manière je pouvais me rendre utile mais aussi m’entraîner à l’arc, je dois dire qu’en plus j’adore leurs saveurs, ils sont si délicieux et exquis que je n’avait pas envie d’attendre pour en manger un (malheureusement je n’avait pas de quoi les cuirent…)
Le matin même, ma mère m’avait préparé un sac contenant un flacon d’eau et trois fruits au cas où j’aurai eu un creux. Mon père était forgerons, il confectionnait et réparait les arcs de chaque centaure du village ; il m’enseignait sa technique pour que je puisse reprendre un jour sa forge. Nous vivions dans un petit village nommé Istellard, il se situait dans une forêt pas loin des montagnes de Calveys et de la ville des hommes appelés Celebradon. Cette ville était située sur l’une des nombreuses collines que jonche le paysage de Zarkana, Ce nom a été donné à notre pays par les colonie des hommes, ils sont arrivé il y a environs 70 ans et ont construit leur ville, là en plein milieu de la colline, ils font parfois du commerce avec nous (surtout du commerce de nourriture ou bien d’armes) mais ils font surtout des échanges commerciaux avec les grande ville de l’ouest qu’il nomme « les villes de Baldure ».

Lors de cette chasse j’avais réussis à tuer 2 aigles, uniquement des mâles parce que les femelles étaient en pleine période de reproduction donc je les laissait tranquille, elles sont facilement reconnaissable puisque elles ont des ailes lignée blanche sur fond brun, au contraire des mâle qui sont entièrement recouvert de brun (et puis les mâle sont plus tendre dans la bouche) c’est mon grand-père qui m’a apprit ça, c’est mon instructeur lorsque je ne suis ni à la forge ni à la maison, il m’inculque les lois de la nature et m’entraîne à l’arc.
La fin d’après-midi approcha, des nuages noirs se dessinaient dans le ciel, je n’ai jamais apprécié les nuages, ils ont toujours été synonymes de malchance pour moi…
Je me dirigeais vers ma maison, je connaissais bien le chemin pour aller du village à la montagne, c’est un petit sentier, je sais que je dois toujours pouvoir entendre la rivière qui coule, la même rivière qui déverse en eau mon village, se sentier permet également au marchand de Celebradon de rejoindre les villes qui se situe derrière les montagne. Je n’était plus très loin à présent, puis j’entendis des clapotement de chevaux qui provenait de devant moi, lorsque je vis une horde de cavalier drapé de noir de la tête au pied qui fonçai dans ma direction je me suis jeté dans le fossé juste à côté. Heureusement que j’avais d’excellent réflexe et que j’avais des capacités hors du commun pour me dissimuler sinon j’aurai probablement été piétiné. Leurs chevaux ne passèrent qu’à 1 mètre de moi mais j’étais accroupi dans des fourrages et ils ne me remarquèrent pas. Ils étaient environ une dizaine… je pense, je n’avait pas osé les regarder par peur, mais pourquoi avais-je peur ? Je me pose la question maintenant parce que je n’avait vraiment aucune raison de m’inquiéter, je les avais jamais vu c’est cavaliers noir…sans doute mon instinct de survie… se qui est sûr, c’est que je ne regrette pas d’avoir été peureux à cet instant.
Ils me donnèrent une très mauvaise impression ; une frayeur commença à monter en moi lorsque que mes yeux me firent découvrir que de la fumée montait loin dans le ciel et l’origine du feu provenait de mon village.
De mes quatre pattes je courus le plus rapidement possible...
Il était trop tard, tout avait brûlé…Mes parents (et les autres villageois mais sur le moment je ne m’y était pas rendu comte) étaient là… pendu… carbonisé… mutilé… exécuté comme du vulgaire bétail…
Je restais immobile…Je ne pouvais y croire…Et puis des larmes tombèrent et je perdis la force de rester debout.
Je ne savais plus quoi faire, le néant s’insurgeait dans mes pensées, seul les images de leur corps meurtris restaient gravé dans ma mémoire. Lorsque le soleil disparaissait derrière les montagnes, je me résolu à aller chez mon grand-père, c’est un ermite (n’empêche qu’il garde de nombreux contacte avec nous et avec Celebradon), il vit dans une petite grotte située entre les montagnes et la ville de Celebradon. Mon grand-père, Lemuel, était en prière, apparemment il savait déjà ce qui c’était passé au village. Il fut en même temps comblé de joie et assouvi à une très grande tristesse quand il me vit et il me prit dans ses bras. Lorsque nous nous étions un peut calmer, il prépara le dîner, j’avait perdu le dîner dans ma course, en même temps sa m’était bien égale. On restait là, à manger dans un silence mortuaire, je n’avais pas faim mais il m’obligea à manger. Je ne dormis pas de la nuit, toujours à repenser à eux. Il était environ minuit lorsqu’il me dit :
-tu dors ?
-non…
- moi non plus je n’y arrive pas…
-que s’est t’il passé ?
Un instant passa, je tremblais
-j’était en haut de la colline des mille âme, cette colline surplombe toute la vallée. De là on voit parfaitement mon village, je méditait comme à mes habitude, puis des cavaliers traversèrent la plaine à toute vitesse, ils étaient habillé de noir, un drapeau voltigeait au-dessus de leur tête, je le connaît bien… c’est le drapeau de la démone de Thanédiel. Tu as déjà entendu parler de cette femme ?
-non, jamais, des cavaliers noire, tu dis ? Un frissons me prit, il ne me fallu pas longtemps pour faire le lien. Mais je n’osai rien dire à mon grand-père. Jusqu’à se moment je n’avait pas encore réfléchis sur le faite que sa aurai bien été ses cavaliers qui auraient assassinés mes parents.
- dans la ville de Celebradon, on raconte que c’est une démone qui a pour bute de répandre le chaos sur le monde…elle possède toute une armée et des fidèles prêt à mourir pour elle.
J’ai essayé d’avertir les villageois avant qu’ils n’arrivent, mais lorsque je suis arrivé, le combat faisait déjà rage, les femmes était toutes rassemblées dans la salle commune et les hommes combattaient comme ils le pouvaient, mais les guerriers de Thanédiel étaient très entraînés et bien armé en plus. Je n’ai pas eu le courage de venir au combat… j’attendis … Lemuel commença à tremblé.
Lorsque touts les centaures furent tué, ils s’en prirent aux femmes. Toutes furent sauvagement poignardées…
J’étais recroquevillé sur moi-même, mes pattes de derrière sur ma poitrine, j’avais la gorge en feu et je tremblais tout autant que mon grand-père.
- ensuite je partis, par peur de me faire à mon tour attraper. De loin j‘ai pu voir qu’ils avait mis le feux à toutes les maisons… je n’ai rien fait. Rien. Je suis un lâche…
Un long moment se produisit avant que je reprenne d’une voix remplie de haine et de conviction, les yeux froncés et le cœur serré :

-je les vengerais.
Revenir en haut Aller en bas
 
une vie... des choix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Choix de Sponsors #2
» Le choix des semis-elfes
» Que faire avec le choix 2012?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Loth :: Section histoires, aventures, backgrounds (Zone RP!)-
Sauter vers: