Forum de la Guilde d'Ehlonna
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 HISTOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: HISTOIRE   Mer 7 Déc 2005 - 19:54

C’était l’été, dans la région de Rokmine, le soleil brillait au zénith. C’était une des plus chaudes journées d’été de cette année. Krongst, après s’être essuyé le torse et le dos sur un chiffon, comme on pouvait en trouver un peu partout dans la mine, enfila sa chemise rendue crasseuse par la poussières que dégager les wagons qui passaient par là à longueur de journée. Il se mit à marcher vers la sortie de la mine, saluant les derniers nains qui finissaient leur travail. Il était toujours dans les derniers à sortir parce qu’il aimait bien que le travail soit fini, pas comme ces jeunes, disait-il, qui ne pensent qu’à sortir dès qu’ils rentrent. Quand il arriva au dehors de la mine, la légère brise du soir lui rafraîchit le visage. Il arriva enfin chez lui après quelques minutes, mais la journée n’était pas encore finie pour lui. Il s’était promis de fabriquer un collier qu’il pourrait offrir à sa femme, Kaxam, pour leur 200ème anniversaire d’union. Tapant avec son mateau sur le fer encore chaud, il se remémorait leur première rencontre…

Ce jour-là, le grand roi Alrik prenait la tête du royaume des montagne après la mort de son père. Une grande fête futorganisée. Lorsque Krongst entra dasn l’immense salle, il s’aperçut rapidement que tout le peule nain était présent, il y avait même des humains et des elfes. Il y avait aussi des menestrels qui dansaient et chantaient, des encahnteurs qui fesaient des tours de magie, des dompteurs de dragons ou de troll qui attiraient beaucoup de monde et la bière coulait à flot.

Krongst marchait vers l’un des nombreux, près duquel il avait repéré un ami qu’il connaissait bien. Mais, arrivé à mi-chemin, il vit un éclair mauve jaillir sursa gauche. Il y avait là un attroupement avec au centre un magicien qui venait de transformer une dinde en bière sous les applaudissements et les cris d’étonnement pour les uns, de joie pour les autres : faire de la bière à base de dinde, l’idée était merveilleuse. C’était un elfe assez ridé, rabattu sur lui même et il tenait encore debout grâce à une canne de bois tordue. Il sortit ensuite desa poche une petite fiole qu’il failli faire tomber tellement il tremblait.
- Voici un philtre d’amour d’une puissance extraordinaire, annonça-t-il d’une voix toute aussi tremblante. Y-a-t’il un volontaire pour essayer ?
- Moi, dit alors une petite voix.
Krongst vit une main se lever puis une superbe naine se dégageat de la foule. Elle avait une trentaine d’année au maximum, avait un visage rayonant avec de petits yeux bleus perçants et une magnifique barbe couleur dorée comme ses longs cheveux qui descendaient jusqu’au milieu de son dos.
- Un autre volontaire, poursuivit le vieillard.
- Moi, dit alors Krongst qui n’avait pas hésité une seconde.
Il s’avança et en même son esprit fut tout à coup envahit de pensées. Pourquoi avait-il fait ça ? Qui est cette fille ? Qu’allait-il se passer ? Est-ce que cette potion marchait vraiment ? Avant d’avoir pu trouver une seule réponse, il était déjà arrivé à hauteur du vieillard et de la belle naine. L’elfe tendit sa main avec deux fiolines remplies d’une substance d’un vert bleu brillant, et leur dit assez fort pour que la foule puisse entendre :
- Buvez chacun ceci et vous serez tout deux emportés par l’amour le plus fou qui existe.
Un peu pris de panique, Krongst hésita à boire mais Kaxam avait déjà commencé à boire. Il se mit à avaler la potion tandis que le vieillard marmonnait des paroles sans aucun sens. Quand il eut fini de boire il regarda l’elfe qui lui fesait un geste de la main lui disant de se retourner vers la petite naine. Il s’éxécuta et se figea sur place tant elle était si parfaite, il n’y avait aucun mot pour décrire cela. Et elle ne semblait pas plus que lui capable de se mouvoir. Ce n’est qu’après un long moment durant lequel ils se regardèrent, qu’ils se mirent bouger.

Il quitta ses pensées pour se concentrer sur son travail, il fallait qu’il finisse. Une fois terminé, il voulait encore y mettre un sort qui les rendrait encore plus proches pour qu’ils s’aiment encore plus et pour l’éternité. Il avait appris à l’école des runes, durant sa jeunesse, comment incruster des runes magiques à des objets. Il alla chercher son marteau avec lequel il frappairt les runes, ainsi qu’un bout de slekix et revint ensuite. Le slekix était une roche bleuâtre, que l’on trouve principelment dans les montagnes du Rokmine. Il contient une puissance magique extraordinaire dont de nombreux mages se servent pour enchanter des objets.

Après avoir fait les quelques manipulations nécessaires pour extraire cette puissance magique, il se prépara à frapper l’amulette avec son marteau. Mais au moment du choc, un grondement de tonnerre assourdissant transperça le silence. Suivit ensuite un éclair d’une grandeur surnaturelle et le ciel se mit à virer au gris puis gris foncé, de plus en plus foncé pour enfin arriver à un noir comme il n’en avait jamais vu. Il sortit dehors pour voir ce qui se passait. Quelques minutes plus tard, tous les nains des alentours s’étaient rassemblés sans que personne ne comprenne ce qui s’était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HISTOIRE   Jeu 8 Déc 2005 - 19:55

Le soleil commençait à virer au rose pour laisser place à la vingt-sixième lune de Sygyzie sur Istinha, capitale du royaume elfe. Le royaume elfe s’étendait sur toute la partie Nord-Est du Monde. Bien que la paix régnait, il y avait tout de même deux peuples au sain des elfes. On y retrouvait les elfes communs vivant dans surtout dans les grandes villes elfiques de l’époque, mais il y avait aussi les elfes sylvains qui vivaient à l’Ouest du territoire dans la grande forêt qu’ils appelaient Sylviana. Ils étaient plus petits, plus minces et plus agiles que leurs condisciples. Autre grande différence, les sylvains vénéraient la nature et pronaient la paix à travers le monde tandis que ceux qu’ils appelaient « Ikess » dans leur langue, avaient toujours eu un côté noir et obscur, une envie de dominer. Aucune guerre n’était déclarée mais chacun savait qu’il fallait se méfier de l’autre peuple.

Quelqu’un frappa à la grande porte de chêne. Assis dans son grand trône royal, le Roi Catalyse fixa de ses yeux perçants un des hallebardiers gardant l’entrée et, sans prononcer un seul mot, lui fit un signe à peine visible. Sans bouger, il annonça :
- Entrez.
La grande porte grinça et un grand elfe un peu bossu entra par l’entrebâillement de la porte et s’avança un peu. Il s’agenouilla face au roi.
- C’est prêt, vous pouvez venir.
- Dit lui que j’arrive dans peu.
- Très bien, je m’en vais le prévenir de suite.
Il fit demi-tour et s’en alla.

Le Roi se leva doucement, ses os étaient devenus fragiles avec le temps. Il revêtu une cape noire munie d’un capuchon qu’il mit sur sa tête et passa par la grande porte devancé d’un des hallebardiers. Il avait l’air d’être accoutumé à cette tâche, il lui ouvrait les portes, guettait le moindre son suspect, prêt à donner sa vie pour celle de son maître. Ils avançaient silencieusement dans les couloirs sombres du château. Une fois arrivés dehors, le Roi plissa les yeux presque aveuglé par la lueur du soleil qui avait pris une lueur mauve. Ce n’est qu’à mi-route, que ses yeux, habitués à la pénombre de l’endroit où il trônait la journée, s’accommodèrent à la lumière tombante. Ils sillonnèrent quelques ruelles avant d’arriver à une petite maison sans fenêtre construite de grosse pierre sur lesquelles luisait un reflet magenta. Le garde frappa deux coups sur la porte en mauvais état et ils entendirent des bruits de pas pressés arriver. La porte s’ouvrit et le roi entra tandis que l’homme d’arme restait dehors pour faire le guet. L’homme était vêtu de vêtements déchirés, il était sale et semblait ne pas avoir beaucoup de moyens.
- Suivez-moi, lui dit Sahr.
Il l’emmena dans une petite pièce située au fond de la maison. Il y avait là tout un atelier de bijoutier. En effet, il fabriquait des bagues, amulettes, couronnes et bien d’autres choses encore. C’était un métier courant à Istinha, il y avait de nombreuses grandes familles réputées pour leur argent. Il était loin d’être le meilleur mais le Roi lui avait demandé à lui et lui seul parce qu’il savait qu’il avait appris la magie noire à l’université des érudits.
- Voici votre bague. Essayez-la.
- Parfait, lui dit-il après que Sahr lui ait passé la bague au médius.
- Bien, passons à l’enchantement.
Il lui tendit une petite dague qui était posée sur la table. Le Roi enleva la bague et saisit la dague tranchante et s’entailla le doigt. Il attendit que le sang arrive. Sahr était prêt son sceptre ensorcelé pointé vers la bague. Le sang qui s’accumulait petit à petit forma une gouttelette qui ruissela vers le bout de son doigt et quelques instants plus tard, le sang tomba sur la bague. Il s’éloigna un peu de la table et Shar se mit à prononcer des incantations. Une lumière noire se dirigea vers la bague. Au contact avec le sang et la bague, on entendit un bruit assourdissant venant de l’extérieure.

La porte de la maison vola et l’homme à la hallebarde entra.
- Maître, cria-t-il. Venez voir.
Il sortit de la maison suivi de Sahr mais le Roi resta là quelques instants, il sortit une petite bourse qu’il posa sur la table et s’empara de la bague. Il sortit de la maison et regarda le ciel. Il s’assombrissait à vue d’œil. Il mit son capuchon sur sa tête et retourna vers le château sans que le garde ou le bijoutier ne le voient, trop préoccupés par le ciel devenu noir.
Revenir en haut Aller en bas
 
HISTOIRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Loth :: Section histoires, aventures, backgrounds (Zone RP!)-
Sauter vers: