Forum de la Guilde d'Ehlonna
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pfffff... Et dire que "j'y avais cru".....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belle Rousse
Grand prêtre d'Ehlonna
avatar

Nombre de messages : 3883
Age : 41
Localisation : A la recherche d'un monde nouveau, auprès de mon bien aimé.
Emploi : Servir notre Déesse
Clan : Croisés d'Ehlonna
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Pfffff... Et dire que "j'y avais cru".....   Mar 24 Avr 2007 - 22:56

EDIT: cet échange mp est à remettre dans son contexte: lors de la manifestation organisée par l'ex-Mesnie en l'Auberge de l'Ours sur Kedrok pour aider les petits levels... etc!




De: belle rousse A: Arlequin



Sujet: pas de sujet


On est tous là, entrain de mourir,
De manifestaion en dérision,
Traversée du cimetierre,
De pierre en pierre.

Regroupons-nous dans cette joie,
D'offrir au pk,
Cette délectation,
D'un palmares, moultes oraisons.

De nos mots ils n'ont qu'à suivre,
Le chemin indiqué,
De nos rp si bien expliqué,
L'adrsese indiquée.

Ils se prélassent de nous voir,
Sensibles et dévoués,
A cette tache si lâche,
Qu'est celle de se donner.

Dans le plus simple apparat,
Facile,ma foi,
Pour eux qu'est le regroupement,
D'antilopes broutant!

Et puis zoup on est parti,
Revenir on le fit,
Car courageux on est,
Et bonne poire... je ne sais!

Alors on hésite,
Soutenir les copains, de fait,
Mais puis on réhabrite,
Le désir de vaincre , je le crains.

Et puis, non!
Après moultes réflexions,
Pourquoi donner sur un plateau,
Ce qui normalement se chasse, c'est plus beau.

Car si on persévère,
Mais que position se laisse faire,
Quelle est donc l'unissson,
D'une telle animation?


De: Arlequin A: belle rousse


Sujet: re:pas de sujet


je n'ai pas le courage de repondre par un rp. Je suis désolé.
Je suis écoeuré, ça oui.

Merci.

Phil


De: belle rousse A: Arlequin




Tu me vois navrée, alors,
De retourner le couteau dans la plaie!

Je te salue bien bas.
Mais ma présence restera quand même!

Bien à toi,

Belle Rousse.



De: Arlequin A: belle rousse



Non tu ne retournes pas le couteau, au contraire ! Mais, je sais pas, tout ça a un arriere gout d'echec. Je sais pas, je comprends pas les gens, pas tous.


De: belle rousse A: Arlequin



Je ne te demandais pas un réponse rp...

Je dois juste signifier que me voilà inspirée de cette pensée suite à mon trépas, de par deux fois, en cette case... Mais vous n'êtes point responsables de l'immaturité de certains... ou du rp trop poussé, peut-être.

Je suis de tout coeur vos animations, même si je ne puis être toujours présente...

Je ne pense pas que cela sois un échec, mais bien le reflet du manque de respect de certains, surtout envers de telles démarches!

Je reste et percévere sur cette case... malgré mon retard.

Je ne suis pas regardande à la mort, juste à cheval (lol) sur certains principes.

Bonne continuation,

Sophie.


De: Arlequin A: belle rousse



Je suis désolé, j'ai essayé de soigner tout le monde, mais seul.

Je retiens au moins une chose, je ne suis pas fait pour jouer un pk. Ce role n'est pas dans ma nature, j'arrive pas a taper, même sur une icone imbécile.
La mesnie va changer, elle a deja changer, je crois.

Merci Sophie, tes mots font du bien, sincèrement.

Philippe


De: belle rousse A: Arlequin



Je trouve votre clan, comme vos personnages, très sympathique... Et il est vrai que je me suis souvent posée la question du pourquoi de votre premier revirement.....

Vous êtes tellement vifs, bon vivants, gais..... le contraire du rp pk!

Mais bon, je ne cherche pas non plus à m'imiscer dans votre histoire, et encore moins vos choix! Etant "nouvelle, loin de moi l'idée! Et je pense d'ailleurs ne l'avoir jamais fait, de fait!

Je suis sûr que quelque soient vos choix, vous réussirez!

Bien à toi!

Sof.


De: Arlequin A: belle rousse


les crepuscule arrivent, va t-en


De: belle rousse A: Arlequin




Je n'ai point fuit!
A vos côtés je périt!

Mais revenir,
Je ne ferai point!




De: Arlequin A: belle rousse




quelqu'un m'a rendu invisible !

mais je reviendrai, encore et encore, je leur donnerais jamais raison..

Pour notre revirement, et bien on voulait seulement relancer le rp, et initier certains. Alors on a trouvé que ça, pour faire venir nos victimes chez le faucheur et les embarquer dans un rp.

Je te souhaite une bonne soirée, Sophie

Et je suis sur que tu reviendras demain...

Philippe


De: belle rousse A: Arlequin



Même ce soir cher ami! Rien ne m'empêche! Et puis rancunière je ne suis pas!

Si ma présence et ma perséverance peut s'avérer vous être utile!

Dans ce cas... à tout de suite!



De: Arlequin A: belle rousse




J’entends… non, je ressens… c’est étrange, je suis une seule âme et pourtant je ressens cette petite voix venue d’outre-tombe, peut-être. Apres tout, ne suis-je pas encore dans ce cimetière abandonné ? D’autres âmes… oui, sans doute, mais je n’en cherche qu’une, les autres n’ont plus d’intérêt désormais.

Son geste m’a touché là où peu d’entre les vivants savent de le faire, trop ignorant ou bien sourd, ou aveugles, ou sots.

Je cours dans ce cimetière, encore un mur, un passage, le dernier.
La grille.

Je suis dehors. Mais elle… où est-elle !


De: belle rousse A: Arlequin



Etourdie, perdue, si fatiguée!

Cette mousse tant et si bien connue sur cette terre humide et fétide. Ces murs de pierres qui se dressent, cette femme qui ne sourit point et qui attends inlassablement. Seule sa robe danse à mesure de cette brise imperceptible.

Elle se redresse et fait sa demande. Cette demande tant et si bien répétée que cela lasse mais motive à la fois.

Elle ne sait depuis combien de temps elle resta allongée sur le sol suite à son trépas, mais plus qu'à l'accoutumée, elle le sentait.

"Lèves-toi Belle Rousse, lèves-toi."



De: Arlequin A: belle rousse



La ville… non
je poursuis, l’auberge !
Elle est là, devant moi, elle me parle. Vivante.

Je suis encore étourdi, mais ses mots sont chaleur dans le froid de ces murs. Trop d’assassinat, trop de sang versé dans l’inutile, la facilité qui dévore le geste si absurdement asséné.
Soudain, j’ai honte. Oui, honte de ce que je fus, honte d’avoir lacher les haines et les colères sur les innocents. Et soudain, je détourne le regard.


De: belle rousse A: Arlequin




Sa précipitation, sa course sur ce plancher s'arrêtent net à ma vue. Ses yeux s'équarquillent mais ses traits se détendent.

Il m'est aise de le voir mais point réponse s'ensuit à mes questions. Nous sommes là, tous deux, face l'un à l'autre sans plus prononcer mot. Il me regarde mais son regard réflète non point mes traits mais ses questionnements. En doute, en revirement de sa personne, en crainte de la suite? Je ne sais!

Je ne sais que lui dire, nous sommes entourer de tant de gens près de ces barils. Beaucoups se reposent mais d'autres veillent. Et moi aussi, avec ma petite force, je veille.

Engagera-t-il la conversation?

Je remarque avec grand étonnement qu'il ne porte plus la bannière de la Mesnie. mais tous ses frères sont là!


De: Arlequin A: belle rousse




Je redresse le visage, je regarde mes anciens compagnons, je ne me sens plus avec eux.
Alors, je me tourne vers elle, vers toi, belle rousse. Un nom que tu portes sans affront, il va si bien à tes yeux.

Merci…



De: belle rousse A: Arlequin



Un seul mot!

Elle ne sais si elle doit se montrer distante face aux changements dont fait preuve Arlequin. Leur rencontre récente ne lui permet point de le questionner, loin d'elle l'idée, mais non plus de le réconforter.

Elle ne sais s'il lui signifie la fin de leur face à face par ce merci si doucement prononcé. Mais elle le regarde tendrement et lui dit:

"Je ne te souhaite que réussite et bonheur, cher Arlequin! Que ta route soit bonne et ta vie longue. Je resterai à tes côtés encore un peu en cette taverne et puis rejoindrai les miens qui m'appellent sur les autres terres. Je suis sûre que nos routes se recroiseront. Et si aide tu as besoin, n'hésite pas à me la demander."


De: Arlequin A: belle rousse




Merci d’avoir su m’ouvrir les yeux, merci de m’avoir accompagné jusque dans l’ultime chemin, et merci d’être à nouveau devant moi.

Mais ici, je ne suis plus grand chose, je renâcle à rester encore et à revenir encore et à chacune des attaques, je ne courberais l’échine. J’ai troqué, mes habits de guerre, pour d’autres plus modestes.

Et puis après…



De: belle rousse A: Arlequin




Tu changeas la courbe d'action de ton clan une fois! Pourquoi cette fois ne les mènes-tu plus dans ce changement qui s'opère en toi, mais plutôt les quitter?

Que va devenir la Mesnie sans toi? Et toi sans eux?

Pour tes vêtements de guerre: te voilà bien nu! Et si bien tu désires faire, il te les faudra aussi!!!

Tu me dis cause à ton questionnement intérieur actuel... serais-je faute? Tu me dis que non, mais tes réflèxions furent-elles bien posées?

Que voilà bien des questions! Mais je me permets... c'est le seul moyen de pouvoir plus facilement aider quelqu'un, si ce quelqu'un le désire.


De: Arlequin A: belle rousse




Le découragement…
Revenir en haut Aller en bas
 
Pfffff... Et dire que "j'y avais cru".....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il ne faut pas dire "cass toi pauv' con"
» "J'ai un truc à te dire !" ... "Non rien en fait." [River]
» {FINI}JAKE&MAY ? "Permet moi de te dire, mon amour, que la magie existe ... "
» (m) Sortir à deux de dessous la couette, tout décoiffés, et dire " On jouait au monopoly "
» "Si j'avais su, j'serais pas v'nue !" [Pv Joaquim Snow]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Loth :: Taverne de la Tampignè (Zone RP et HRP, à vous de voir!)-
Sauter vers: